PROGRAMMATION » Courts métrages (Page 2)

  • LA BILLE BLEUE

    LA BILLE BLEUE

    Mention coup de cœur du jury La bille bleue est une histoire fictive basée sur des faits de la réalité au sujet des enfants soldats. Une jeune fille et les élèves de l’école de son village sont arrachés de leurs classe par les insurgés et forcés à devenir des enfants soldats impitoyables. Une histoire d’oppression et d’espoir. Co Hoedeman quitte sa Hollande natale à l’âge de 25 ans pour s’installer au Canada où il travaille très vite pour le compte […]

  • PRISONNIÈRE

    PRISONNIÈRE

    Toronto, 27 juin 2010. La police réprime durement les manifestants venus protester en marge du G20. Les forces de l’ordre procèdent à plus de 1100 arrestations arbitraires. C’est deux fois plus qu’en octobre 1970. Prisonnière un court métrage basé sur les témoignages des manifestants emprisonnés et représente un hommage au travail de mémoire de Michel Brault et de son film Les Ordres. Diplômé de l’INIS, son court métrage Tu es parfait-e a remporté le prix du Secrétariat de la Condition […]

  • KOKOM

    KOKOM

    De Kevin Papatie, participant du Wapikoni mobile depuis 2004, un très beau film expérimental, hommage à sa grand-mère, sa kokom, et, à travers elle, au peuple anishnabe, qui a su traverser les épreuves de l’histoire et rester debout. CENTRE CULTUREL DE VERDUN | VERDUN 5955 AV. BANNANTYNE Kevin Papatie est originaire de Kitcisakik, une communauté algonquine située en Abitibi. Il compte parmi les premiers participants du Wapikoni mobile avec lequel il s’est illustré en tant que réalisateur, caméraman, preneur de […]

  •  
  • ENFANTS DU SABLE

    ENFANTS DU SABLE

    Quand l’opposition est si forte au Québec, pourquoi l’exploitation des sables bitumineux ne semble en soulever aucune en Alberta? Est-ce parce qu’ils ont les mains liées? Parce qu’ils sont mal informés? Pour comprendre, j’ai voulu voir ce qu’il en était sur place, direction l’Université d’Alberta, Edmonton. Jeune journaliste-réalisatrice autodidacte, Mathilde s’est lancée à la recherche des Enfants du Sable. Elle a aussi navigué le monde du journalisme à l’hebdomadaire mcgillois Le Délit, à la télé Yvelines (France), au UB Post […]

  • TWIN OAKS, UNE COMMUNAUTÉ ÉGALITARIENNE

    TWIN OAKS, UNE COMMUNAUTÉ ÉGALITARIENNE

    Mention coup de cœur du jury Comment est-il possible de vivre sans argent? C’est l’utopie qu’a réalisé la communauté intentionnelle Twin Oaks, d’une centaine de personnes, fondée en 1967. Ses membres nous expliquent leur philosophie de vie et leur système abouti de collectivisme.   Le collectif du Transition Bus, composé de Charlotte Astier et Camille Daum-Lobko, a été créé en 2010 pour témoigner et partager des expériences créatrices de changements vers la relocalisation de l’activité sociale et économique.  

  • RESIDENTIAL SCHOOL SYNDROME (SYNDROME DES PENSIONNATS)

    RESIDENTIAL SCHOOL SYNDROME (SYNDROME DES PENSIONNATS)

    Un vidéoclip percutant sur les séquelles de l’épisode des pensionnats autochtones. Darrell McBride est un musicien engagé et prolifique. La musique est omniprésente dans sa vie, mais il s’implique également au plan social, comme la défense des droits des femmes autochtones. Sa musique est toujours empreinte de revendications et de messages socio-politiques, car il est convaincu du pouvoir rassembleur de l’art.  

  •  
  • POURQUOI NOUS PRENONS LA RUE LE 1ER MAI ?

    POURQUOI NOUS PRENONS LA RUE LE 1ER MAI ?

    Dans le cadre de sa campagne de mobilisation pour la manifestation anticapitaliste du 1er Mai, la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC) a concocté une courte vidéo (re)découvrir les origines radicales de cette Journée internationale des travailleuses et travailleurs.   La CLAC a le mandat de porter le discours anticapitaliste par l’organisation de campagnes et de manifestations, dont celle du 1er mai anticapitaliste chaque année. Le comité agit-prop se consacre à la diffusion des idées anticapitalistes par divers moyens : un […]

  • ONICKAKW !

    ONICKAKW !

    Onickakw une réflexion sur les autochtones et la société dominante. En faisant le tour de ce qui compose la vie dans une communauté, sur le plan politique, social, économique et environnemental, ce film est un appel au changement dans la communauté. CENTRE CULTUREL DE VERDUN | VERDUN 5955 AV. BANNANTYNE Sipi Flamand est natif de Manawan, nation Atikamekw-Nebirowisiw. Il est étudiant à l’Université de Laval en science politique. C’est la troisième fois qu’il participe au Wapikoni mobile. En 2010, il […]

  • NOUVEAU SOUFFLE

    NOUVEAU SOUFFLE

    Deux jeunes femmes engagées s’intéressent à l’autodétermination des peuples autochtones et rencontrent des leaders de leur génération. Mélanie est née de mère Inuvialuit et de père belge et a grandi en milieu urbain. Elle est engagée pour la cause autochtone depuis plusieurs années, notamment au sein du Cercle des Premières Nations de l’UQAM et du Comité jeunesse du RÉSEAU autochtone de Montréal. Elle travaille pour le programme Trickster de l’organisme Exeko, qui vise à renforcer la confiance en soi des […]

  •  
  • THE FIRST TIME

    THE FIRST TIME

    Un documentaire expérimental sur le photographe queer serbo-canadien Drasko Bogdanovic. Né à Sarajevo, il a suivi une formation de pianiste classique, mais n’a pas touché à un piano depuis qu’il a quitté le pays à la fin de la guerre. Dans The First Time, Bogdanovic accepte de jouer du piano pour la première fois en près de vingt ans. Chris Dupuis est écrivain. Il réalise son sixième film The first time en 2013.  

  • LA BILLE BLEUE

    LA BILLE BLEUE

    *Reprise du 14 juillet pour cause de pluie* Mention coup de cœur du jury La bille bleue est une histoire fictive basée sur des faits de la réalité au sujet des enfants soldats. Une jeune fille et les élèves de l’école de son village sont arrachés de leurs classe par les insurgés et forcés à devenir des enfants soldats impitoyables. Une histoire d’oppression et d’espoir. Co Hoedeman quitte sa Hollande natale à l’âge de 25 ans pour s’installer au Canada […]

  • ILS N’ONT DEMANDÉ A PERSONNE

    ILS N’ONT DEMANDÉ A PERSONNE

    Israël. Palestine. Un mur entre les deux. Ils n’ont demandé à personne. Martin Bureau vit et travaille à Québec. Il mène en parallèle une carrière de peintre et de cinéaste. Il s’intéresse à la rencontre de la géopolitique et de l’art. Les notions de colonialisme, de catastrophe et d’entropie parcourent l’ensemble de son travail.  

  •