• FORT MCMONEY – VOTEZ JIM ROGERS !

    FORT MCMONEY – VOTEZ JIM ROGERS !

    Après le jeu documentaire Fort McMoney, au succès critique et public mondial, le film revient à Fort McMurray, Alberta, troisième réserve mondiale de pétrole et trésor de guerre du Canada. Avec une obsession, qui traverse la démarche du réalisateur depuis trois ans: la démocratie est-elle soluble dans le pétrole ?

    Film à la première personne, on y croise notamment Jim Rogers, trappeur, natif de la ville, et candidat malheureux aux dernières élections municipales, qui a vu sa toute petite ville Fort
    McMurray devenir ce qu’elle est aujourd’hui : une version moderne, noire comme le pétrole, de la ruée vers l’or. Bien plus que la version linéaire de l’expérience web, «Fort McMoney: votez Jim Rogers» en est sa suite réelle, son miroir, une réflexion sur la démocratie en ruines. C’est également un film qui cherche la convergence des écrans pour… de bon.

    boucheUne discussion avec le réalisateur David Dufresne suivra la projection.

     

    Auteur et réalisateur, il vient de rejoindre le Open Documentary Lab du MIT (Boston) en tant que chercheur-invité. Il est aussi coréalisateur avec Philippe Brault du webdocumentaire Prison Valley (2010, Upian/Arte), qui a reçu de très nombreuses récompenses internationales, dont le prestigieux World Press Photo multimédia contest. David Dufresne a publié une dizaine d’ouvrages d’enquête dont, en mars 2012, « Tarnac, magasin général » (Calmann Lévy), salué comme « un petit chef d’œuvre » par Le Monde.

     

    FacebookTwitterPartager

    • Un film de David Dufresne

    • Pays | Canada, France

    • Année | 2014

    • V.O. | Française, anglaise

    • Sous-titres | Français

    • Durée | 52 min

    • Production | TOXA/ONF

    • Distribution | ONF

    • _____

      À lire sur le sujet chez Lux éditeur

      webcollabo_logo_lux

       

       

      Brut. La ruée vers l’or noir
      David Dufresne, Nancy Huston, Naomi Klein,
      Melina Laboucan-Massimo, Rudy Wiebe, 2015

      Tout peut changer
      Capitalisme et changement climatique
      Naomi Klein, 2015

       

      _____